Le Blog de Nicolas Dupont-Aignan - Blog NDA

31 12 2019

Vœux aux Français pour 2020 de Nicolas Dupont-Aignan

Vœux aux Français pour 2020 de Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan « souhaite qu’en 2020, notre pays retrouve confiance en lui » et « renoue avec l’esprit de conquête ».

Il a choisi de présenter ses vœux de bonne année aux Français devant la Tour Eiffel. Symbole du génie français, ce magnifique monument témoigne d’une audace avec laquelle le peuple français peut aujourd’hui renouer s’il sort de la repentance permanente et « retrouve confiance en lui ».

C’est pourquoi Nicolas Dupont-Aignan « souhaite qu’en 2020 et pour la décennie qui vient, la France renoue avec l’esprit de conquête » : reconquête de notre territoire, reconquête de nos emplois, et reconquête de notre qualité de vie.

Retrouvez les vœux aux Français de Nicolas Dupont-Aignan, Député de l’Essonne et Président de Debout La France, pour la nouvelle année :

   Sur Facebook : https://www.facebook.com/nicolasdupontaignan/videos/579443129563721/
   Sur Twitter : https://twitter.com/dupontaignan/status/1211935022606934016
   Sur Youtube : https://youtu.be/mMmQ8-ocrWM


Mes chers compatriotes de métropole et d’outre-mer,

J’ai souhaité vous présenter mes vœux pour la nouvelle année devant cette magnifique Tour Eiffel qui symbolise pour moi le génie français.

Il y a plus d’un siècle, nos aînés avaient l’audace de bâtir de tels monuments. Ils n’étaient pas dans la repentance permanente. Le peuple français avait confiance en lui.

Alors oui, je souhaite qu’en 2020 et pour la décennie qui vient, notre pays renoue avec l’esprit de conquête.

Reconquête tout d’abord de notre territoire. Derrière moi, il y a cette belle Tour Eiffel, mais il y a aussi ce mur absurde qui a été construit autour d’elle pour la protéger. Il faut davantage rétablir le contrôle de nos frontières, contrôler notre immigration, reconstruire l’Etat, garantir la sécurité pour tous plutôt que de bâtir des murs autour de nos monuments comme au Moyen-âge.

Reconquête de notre territoire, mais aussi reconquête de nos emplois : pour financer nos retraites, pour garantir le bon fonctionnement de l’hôpital public, pour porter notre système social. Nous le pourrons en relocalisant nos emplois. C’est tout le sens du programme « Made in France » de Debout La France qui permettrait de garantir le pouvoir d’achat de nos concitoyens et de renouer avec la dignité des femmes et des hommes qui travaillent durement dans notre pays.

Reconquête de notre territoire, reconquête de nos emplois, mais aussi reconquête de notre qualité de vie. Quel paradoxe que dans notre pays au 21ème siècle, on mange mal, on n’ait pas une bonne santé, nos paysages soient détruits, notre environnement soit abîmé. Oui, il faut renouer avec une vraie politique de protection de l’environnement. Mais cela ne passera pas par des gadgets. Cela passera par la relocalisation de nos activités pour éviter de polluer au bout du monde, cela passera aussi par l’innovation technologique, l’investissement dans la science pour mieux lutter contre toutes les pollutions.

En un mot, je souhaite qu’en 2020, notre pays retrouve confiance en lui.

Et puis, bien évidemment, j’ai envie à titre personnel, de vous souhaiter une très belle année 2020 pour vous et pour vos proches. Le bonheur si possible, la santé surtout, et tout ce que vous pouvez souhaiter.

Bonne année 2020 !

Nicolas Dupont-Aignan

Lire la suite...

03 11 2019

Journée hommage au Général de Gaulle à Colombey !

Journée hommage au Général de Gaulle à Colombey !

11h00 à 15h00 : Congrès de Debout la France : élection de son Président 11h30 : Dépôt de gerbe sur la tombe du Général De Gaulle 12h30 : Déjeuner au restaurant "Les Dhuits" (40 D619)

Je réserve mon restaurant en ligne https://monespace.debout-la-france.fr/login

17h00 : Retour en car (retour prévu vers 20h30 sur Yerres et 21h30 sur Paris)

Fin de soirée : annonce des résultats du scrutin par courriel

Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de visiter la Boisserie et/ou le Mémorial entre 14h30 et 17h00 (pendant la conférence). Vous pouvez vous procurer les billets en cliquant ici.

Cars et co-voiturage depuis votre département

Départs depuis : 7h / Paris : Esplanade des Invalides (à proximité de l'aérogare Air France) - Retour 21h30 8h / Yerres : Grange au Bois - Retour 20h30

Si vous habitez en région, n'hésitez pas à contacter votre responsable de fédération afin de voir avec lui dans quelle mesure une solution de covoiturage ou de bus pourrait être mise en place. L'inscription est obligatoire et urgente, le nombre de places étant limité. Pour la bonne organisation et la réussite de cette journée, il est impératif de confirmer votre présence dans le car avant le 4 novembre.

Je réserve mon transport en ligne

Vous pouvez également renvoyer ce bulletin d'inscription papier (à télécharger ici) rempli, accompagné de votre règlement (chèque à l'ordre de AFDLF) à Debout La France, BP 18 - 91330 Yerres. Pour toute question relative à cet événement, vous pouvez contacter le Centre National par courriel : evenements@debout-la-france.fr ou par téléphone au 01 69 49 17 37.

L'élection du Président de Debout la France

Le Président de Debout la France est élu par les adhérents à jour de cotisation réunis en Congrès. Son mandat est de 3 ans renouvelable sans limitation. Chaque adhérent à jour de cotisation 2019 (réadhérez ici) peut voter par correspondance. Le bulletin (à télécharger ici) est à renvoyer à Debout La France BP 18 - 91330 Yerres avant le 4 novembre, cachet de poste faisant foi.



Un vote par procuration sur place à Colombey sera également possible, en voici les modalités : - Tout membre à jour de cotisation peut être porteur de 2 procurations (à télécharger ici). - Il devra se munir d'une copie de la pièce d'identité de la personne qui lui a donné sa procuration, cette dernière devra être à jour de cotisation le 9 novembre.







Le scrutin se tiendra de 11h00 à 15h00. Le dépouillement aura lieu le samedi soir, les résultats seront aussitôt communiqués par courriel.

03 10 2013

Ce samedi, engagez-vous !

Samedi 5 octobre, se tiendra le Congrès de Debout la République. Samedi 5 octobre, plus de 2000 compagnons, sympathisants et simples curieux viendront à la salle Equinoxe (15e arrondissement) à Paris. Malgré la crise, malgré les échecs cuisants de tous les gouvernements de gauche comme de droite, ils viendront parce qu’ils savent que la France peut s’en sortir !

Lire la suite...

04 09 2013

Syrie : un semblant de débat

Cette après-midi aura enfin lieu le premier débat à l’Assemblée nationale sur la question syrienne. Bien évidemment l’exécutif pris au piège de sa réaction excessive ne veut pas d’un vote tant il a peur de son résultat.



A l’instant je viens d’apprendre que les députés non-inscrits, c’est-à-dire ne dépendant d’aucun grand parti - n’auraient pas de temps de parole lors du débat sur la Syrie. A défaut de pouvoir le faire dans l’hémicycle, c’est donc dans ce billet de blog que j’interpelle le gouvernement sur les points suivants :

Lire la suite...

30 07 2013

Y a-t-il une question Roms en France ?

Cet été, avec le dérapage de M. Bourdouleix et les coups de menton de M. Estrosi, les médias semblent (re)découvrir le problème Roms. Pourtant il ne date pas d’hier. Depuis plusieurs années, les élus locaux sont confrontés à la multiplication de camps Roms illégaux.

Face à ça, ils sont totalement impuissants car ils n’ont pas le pouvoir d’interdire ces campements et d’y déloger les hors-la-loi qui s’y trouvent.

Lire la suite...

20 07 2013

Brétigny, Trappes : le gouvernement manipule l'opinion

La barbarie est en train de lentement mais surement distiller son venin dans le tissu national. En l'espace d'une semaine les événements de Brétigny et de Trappes ont fait basculer la France dans l'horreur.

Vendredi dernier à la suite de la catastrophe ferroviaire de Brétigny, un petit nombre d'individus s'est livré à des actes inqualifiables. Certains les appellent des jeunes, d'autres des voyous, moi j'appelle ça des barbares. Voler les affaires personnelles de victimes plutôt que de leur porter secours est un comportement réservé à des barbares sans foi ni loi. De telles personnes n'ont pas leur place dans notre République.

Lire la suite...

- page 1 de 17