Le Blog de Nicolas Dupont-Aignan - Blog NDA

13 09 2015

Politique de l'émotion : fausse générosité et vraie irresponsabilité

Les Français subissent depuis quelques jours une véritable propagande médiatique qui n’est pas digne d’un pays démocratique.

Face à la tragédie des migrants, on aurait pu espérer un vrai débat pour aborder tous les moyens possibles afin de résoudre ce défi du XXIème siècle. Mais l’émotion et les arrières-pensées politiciennes ont tout emporté, balayant la raison, la géographie, l’histoire et malheureusement aussi la volonté populaire.

Lire la suite...

31 08 2015

Manuel Valls et l’Union européenne capitulent à Calais

Les annonces de la Commission européenne, accordant jusqu’à 5 millions d’euros supplémentaires pour la situation des migrants à Calais sont un contre-sens total. En engageant la construction d’un nouveau centre d’accueil, Manuel Valls ne fait que maintenir un système qui conduit l’Europe a chaos social, humanitaire et sécuritaire.

Lire la suite...

11 08 2015

Agriculture : qui sème le vent récolte la tempête

La situation du gouvernement aujourd’hui pris en étau entre la détresse légitime des éleveurs et les exigences des industriels était prévisible. Stéphane Le Foll a beau s’agiter, la réalité est là pour lui rappeler son impuissance.

D’un côté, le détricotage de la PAC avec la suppression des prix garantis et des quotas par pays favorisent les importations étrangères. Les agriculteurs subissent ainsi la pression à la baisse des prix de la grande distribution qui ne fait que profiter des failles d’un système accepté par nos politiques.

De l’autre, dans un marché ouvert à tout va, deux importants industriels de la viande, soumis aux aléas des marchés internationaux, Bigard/Socopa et Cooperl ont refusé de participer au Marché du Porc Breton (MPB), jugeant le prix du porc français trop élevé par rapport à nos voisins européens.

Lire la suite...

07 08 2015

François Hollande ou l’art de se tirer une balle dans le pied

La tragicomédie de l’affaire dite des « Mistral » vient donc de prendre fin. Cette lamentable histoire qui a conduit notre pays à renoncer à livrer deux navires à la Russie uniquement pour satisfaire aux injonctions de la Pologne ou des Etats-Unis est pitoyable.

Le gouvernement a pris une décision profondément contraire à l'intérêt national. Il s'est soumis à des pressions extérieures afin de jeter par les fenêtres non pas 1,2 milliards d'euro comme le dit le gouvernement mais 1,5 milliards d'euro, en comptant l'indemnisation des industriels.

Comble du scandale, les deux navires sont inutilisables et invendables en l’état. Ils vont donc être dépecés, les équipements russes démontés et rendus à la Russie, ce qui peut entrainer un coût supplémentaire de plusieurs dizaines de millions d'euro.

C'est une insulte aux milliers d'ouvriers français qui ont donné leur meilleur d'eux-mêmes pendant plusieurs années.

Lire la suite...

29 07 2015

Le gouvernement ne contrôle plus rien

A force de refuser de nier une réalité pourtant évidente, le gouvernement joue avec le feu. Le drame humain qui s’est produit dans la nuit de lundi à mardi, où un jeune Soudanais est mort écrasé par un camion après que des milliers d’immigrés clandestins ont envahi la zone du tunnel sous la Manche, appelle à des mesures fortes.

Lire la suite...

22 07 2015

Crise agricole : cet autre moment de vérité bruxellois

La révolte des éleveurs révèle l’épuisement d’un système politique qui n’a plus les moyens de gouverner.

Bruno Le Maire, ancien ministre de l’Agriculture, et Stéphane Le Foll, actuellement en fonctions, ont beau s’agiter dans tous les sens, ils ne sont que des marionnettes de Bruxelles qui détient tous les leviers de la politique agricole

Lire la suite...

- page 2 de 140 -