La décapitation monstrueuse du professeur Samuel Paty révèle le degré de barbarie atteint dans notre pays. Le bras assassin du terrorisme a frappé un innocent à cause d’une idéologie, l’islamisme, qu’il faut combattre à sa source sans que la main de l’Etat ne tremble.

Après les attentats de Mohamed Merah en 2012, contre Charlie Hebdo et le Bataclan en 2015, de Nice et contre le Père Hamel en 2016 et à chaque fois qu’un innocent a été tué par l’islamisme, Debout La France a alerté les Français et a proposé des mesures fortes.

Hélas, ces solutions n’ont pas été appliquées et la situation s’est aggravée. Le refus de nommer le mal, le manque de courage politique et la lâcheté des différents gouvernements ont laissé prospérer un ennemi de l’intérieur qui instrumentalise nos règles de droit pour propager un islam politique voulant faire prévaloir la Charia sur les idéaux et les lois de la République française.

Nos compatriotes, et notamment la majorité des Français de confession musulmane, respectueux de nos valeurs et lois, refusent de laisser une minorité fanatique dévoyer la religion, semer le chaos et diviser la communauté nationale.

Afin de donner les moyens à l’Etat de poursuivre les mille visages et ruses que « l’hydre » islamiste peut choisir, Debout La France dépose ce jour une proposition de loi pour pénaliser toute forme de prédication subversive et séditieuse.

Cette proposition de loi s’inscrit dans un plan de lutte contre la menace islamiste, reposant sur trois piliers : I/ le rétablissement de l’autorité de l’Etat, II/ la fin de l’immigration massive et III/ la lutte contre l’islam politique.

Le projet de Debout La France vise à protéger nos compatriotes et réconcilier les Français quelles que soient leurs origines et confessions dès lors qu’ils respectent les lois de la République.

I. Rétablissons l’autorité de l’Etat.

La démission de l’Etat face à l’ensauvagement a conduit à l’abandon de quartiers où les délinquants et trafiquants, alliés aux islamistes, imposent leurs lois. La Charia n’a pas sa place en France, la loi de la République doit être rétablie sur tout le territoire !

1. Condamnons vraiment les délinquants et criminels en appliquant le principe de tolérance 0 (peine ferme, aggravation en cas de récidive, etc.) et en construisant 40.000 nouvelles places de prison.

2. Expulsons les fichés S, délinquants et criminels étrangers.

3. Créons une Cour de Sûreté de l’Etat disposant de tous les pouvoirs d’investigation et de jugement pour les affaires relevant du terrorisme, et des établissements pénitentiaires éloignés dédiés à l’exécution des peines de cette Cour.

II. Mettons fin à l’immigration massive.

L’immigration massive, plus de 270.000 immigrés légaux par an, rend impossible toute politique d’assimilation et ne peut qu’alimenter la ghettoïsation de même que le communautarisme. Assimilons les populations immigrées avant d’en accueillir davantage !

4. Supprimons le droit du sol et organisons un moratoire sur le regroupement familial.

5. Contrôlons nos frontières nationales, expulsons les clandestins et déboutés du droit d’asile et bloquons le rapatriement des djihadistes de Syrie.

6. Menons une véritable politique d’assimilation, notamment par le rétablissement d’un service national pour filles et garçons de 3 mois et l’interdiction du port du voile à l’université, en entreprise et dans les services publics.

III. Luttons contre l’islam politique.

Par complaisance ou lâcheté, bien souvent sous couvert de tolérance et de lutte contre l’islamophobie, les récents Gouvernements et l’extrême-gauche ont laissé s’installer un islamisme qui menace nos modes de vie. Ne laissons plus les militants de l’Islam radical prêcher la haine et imposer des valeurs contraires aux nôtres !

7. Pénalisons la « prédication subversive et séditieuse », y compris sur les réseaux sociaux.

8. Interdisons les financements étrangers des lieux de culte.

9. Fermons toutes les mosquées, écoles et associations qui prêchent la haine.

10. Bâtissons un Islam de France respectueux des lois et valeurs de la République, notamment en imposant aux imams et responsables d’associations cultuelles un Serment de Fidélité à la France comportant six engagements précis.

Retrouvez ma proposition de loi pour pénaliser la prédication subversive et séditieuse : http://www.debout-la-france.fr/sites/default/files/ppl_sedition_vf.pdf

Retrouvez le Serment de Fidélité à la France : http://www.debout-la-france.fr/sites/default/files/imams-chartes-nda-jlm.pdf




Nicolas Dupont-Aignan Président de Debout La France Député de l’Essonne