Qu’est-ce qu’une minorité visible ? Les porteurs de lunettes rouges ? Les amateurs de kilt écossais ? Ceux qui raffolent des perruques ? Plus sérieusement, il s’agit des personnes de couleur ! En un mot, derrière cette expression d’une immense hypocrisie, l’UMP me demande s’il y a un « black » ou un « beur » dans mon conseil municipal. C’est le retour de l’apartheid sous couvert d’une charité condescendante et d’arrières pensées électoralistes.

Quelle insulte pour les Français de toutes origines ! Je n’ose même pas transmettre cette lettre au conseiller municipal d’origine antillaise qui siège dans mon conseil, il serait, j’en suis sûr blessé dans sa chair de Français.

Cette discrimination positive est dégradante et porte atteinte à la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen comme à la devise de notre République « Liberté-Egalité-Fraternité ».