Enfin une décision gouvernementale simple, lisible et efficace ! En instaurant le système des bonus-malus pour les achats de voitures, Jean-Louis Borloo donne une première traduction concrète au Grenelle de l’environnement.

Les consommateurs seront invités à acheter des voitures peu polluantes, une mesure que je réclamais depuis longtemps. De surcroît, notre industrie automobile, qui produit des modèles peu gourmands en carburant, en sortira renforcée.

Après les premières décisions courageuses sur les trajectoires aériennes en Ile-de-France de Nathalie Kosciusko-Morizet, qui mériteront néanmoins d’être complétées, on a le sentiment enfin que les actes commencent à suivre les discours.

Pour autant, il faudra poursuivre dans cette voie, l’étape essentielle étant bien évidemment la taxe carbone qui devrait frapper les importations de pays qui massacrent autant l’environnement que notre économie.