Affiches, synthèse de notre projet tirée à plusieurs millions d’exemplaires, site Internet, désormais les militants ont les moyens d’aller à la rencontre des Français pour expliquer le sens de notre combat « pour une Europe différente ».

A cet effet, sept caravanes sont parties de l’Esplanade des Invalides à Paris en direction de chacune des grandes régions électorales de France métropolitaine. Elles sillonneront plusieurs centaines de villages et villes pour écouter nos concitoyens, leur présenter nos candidats et leur expliquer notre projet.

Comme je l’ai indiqué aux journalistes, nous entendons proposer une Europe radicalement différente qui laisse vivre les Nations, s’appuie sur les peuples et les respecte, favorise le progrès économique et social et sert la qualité de vie des Européens.

Loin des euro-ronchons, qui critiquent toujours sans rien proposer et des euro-béats qui ont signé depuis trente ans tous les mauvais traités ayant conduit à la révolte électorale de 2005, nous croyons qu’il est possible de concilier la construction européenne et l’épanouissement des nations.

Je le sais, la tâche sera difficile car tout est fait pour ne pas parler de cette élection, pourtant si décisive pour la France. Nous sommes pour l’instant crédités dans les sondages d’environ 2% des intentions de vote, mais notre marge de progression est importante car les 16 millions de Français qui ont voté NON ne se reconnaissent pas tous, loin s’en faut, dans les extrêmes quels qu’ils soient.

Les Français veulent l’Europe mais tiennent à la France. Gaullistes et Républicains sont en mesure lors de cette élection de se rassembler pour bousculer le jeu politique et enfin inscrire le renouveau de nos idées dans le paysage national.

Au travail maintenant !