Aujourd’hui, à la veille du scrutin régional, on prend les mêmes et on recommence !

Loin des 5% annoncés par des enquêtes précédentes, un sondage France2 (tiens, tiens…) a rétrogradé hier la liste de DLR pour l’Ile-de-France à 2,5% d’intentions de vote, offrant ce matin au journal « 20 minutes », largement diffusé dans les transports en commun de l’agglomération parisienne, l’occasion de nous enterrer d’avance, avant même le premier tour.

Mais voilà, coup de théâtre, un sondage Opinionway est maintenant publié qui nous crédite de 4%... De la part d’un institut qui n’a jamais placé très haut DLR dans les intentions de vote, ce « rebond » montre que nous avons un potentiel important, bien au-delà de la barre des 5% !

Ces montagnes russes sont, à l’évidence, suspectes : je demande à tous nos militants qui ont abattu une campagne de terrain remarquable de ne pas se laisser impressionner par ces variations... bien étranges ! J’appelle plus que jamais tous les électeurs franciliens à ne pas s’abstenir, ce qui ferait le jeu des grands appareils éternellement au pouvoir, qui étouffent les campagnes pour masquer le vide de leur projet et tuer la confrontation démocratique au lieu de l’affronter.

Je les appelle aussi à se souvenir à l’heure du choix que cette élection est à deux tours, ce qui leur laisse la possibilité au premier de voter en leur âme et conscience, avec leur tête mais aussi avec leur cœur.

Enfin, n’oublions pas non plus qu’un conseiller régional de plus ou de moins pour l’UMPS-Verts ne changera rien à la vie politique régionale. Tandis qu’un élu DLR, même un seul, sera la garantie que les aspirations des Franciliens seront relayées et que des comptes leur seront régulièrement rendus.

Le sondage : http://www.allianceecolo-iledefrance.fr/attachment/192158/