On avait le sentiment d’assister à un combat de clans s’envoyant à la figure « leurs affaires ». Cette ligne de défense du gouvernement est totalement contre-productive.

En accusant ceux qui veulent la vérité de faire le jeu de l’extrémisme et du populisme, les Ministres se rendent-ils compte qu’ils s’enfoncent un peu plus ? L’Inspecteur des impôts, le policier, le douanier, le juge d’instruction, sont-ils alors tous des extrémistes dangereux au prétexte qu’ils appliquent la loi ou qu’ils recherchent la vérité ?

Comment des hommes apparemment censés, exerçant de hautes fonctions ministérielles, peuvent-ils déraisonner à ce point et croire que les Français seront dupes de cette posture de fausse indignation ?

Le Président et son gouvernement préfèrent entraîner la majorité dans un suicide collectif plutôt que de déterminer les responsabilités des uns et des autres et d’en tirer les conséquences. Ils préfèrent même alimenter le « tous pourris » plutôt que de renoncer à ce système de l'argent roi qui devient leur tombe.