Ce n’est pas sans émotion que je songe au chemin parcouru depuis 2008. Une époque où, avec quelques patriotes, je quittais l’UMP, parti devenu traitre avec l’adoption du traité de Lisbonne. Un temps où nous fondions Debout la République pour porter une certaine idée de la France.

Ils furent nombreux à douter à l’époque. Nous étions peu nombreux, nous n’avions pas de moyens, cette éternelle caste politique et médiatique qui ruine notre pays depuis 30 ans préférait nous moquer plutôt que de nous affronter sur le terrain des idées.

Pourtant, jamais un parti ne s’est imposé aussi vite dans le paysage politique français. Dès les élections européennes de 2009, nous présentions des listes dans toute la France. L’année suivante, nous finissions à la stupeur générale devant le Modem de Bayrou et le NPA de Besancenot aux élections régionales. En 2012, après qu’il fut doctement expliqué sur tous les plateaux de télévisions que, non, jamais je n’obtiendrai les parrainages nécessaires pour me présenter à la présidence de la République, je parvenais à réunir plus de 700 000 voix sur mon nom et nos idées.

Ce que nous avons fait jusqu’à présent, très peu de mouvements politiques auraient pu le faire. Et ce n’est qu’un commencement. En 5 ans nous avons gagné sur le terrain des idées. Maintenant nous devons conquérir les cœurs. Pour ça, j’ai besoin de vous.

Ce samedi 5 octobre, tous ceux qui croient en la France, doivent s’engager ! C’est avec vous que la France pourra s’en sortir. Oui, mes amis, elle s’en sortira par l’engagement de chacun d’entre nous ! C’est ce message d’espoir que j’adresserai samedi aux Français. La flamme du patriotisme, portée depuis 2008, ne cessera de grandir et d’embraser notre pays ; nous devons tous y contribuer.

Engagez-vous dès samedi. Si chacun s’investit, notre flamme illuminera le grand rendez-vous des élections européennes de mai 2014.

Je compte sur vous !

NB : Pour découvrir le programme complet du Congrès de DLR et toutes les informations pratiques, rendez-vous sur le site de DLR en cliquant ici. L'entrée est libre et gratuite dès 13h30