Alors que le mouvement citoyen du 17 novembre prend légitimement de l’ampleur, les dirigeants LR ne savent plus où donner de la tête. En réalité, ils refusent de soutenir ce mouvement populaire clairement et sont toujours dans l’ambiguïté.

Surtout, jusqu’à hier, les Républicains ne faisaient aucune proposition concrète pour baisser la facture pétrolière des Français. Ce dimanche, Guillaume Peltier et Damien Abad ont proposé un chèque carburant de 100 € nets pour 13 millions de Français particulièrement touchés par la hausse des taxes décidées par le gouvernement.

De prime abord, cette mesure peut paraitre intéressante mais nous sommes face à un exemple typique de fausse bonne idée et d’usine à gaz bureaucratique.

Tout d’abord, cette mesure prend acte de la hausse des taxes pour tous les Français. LR refuse donc une fois encore de s’opposer frontalement à Emmanuel Macron et propose de corriger a posteriori ce racket par une rustine.

Pourquoi n’aider qu’une partie très restreinte des Français ? Pourquoi ne pas aider les retraités qui ont besoin de leur voiture pour vivre tout simplement ou les femmes au foyer qui accompagnent leurs enfants ? Cela n’a pas de sens.

Pire encore, cette mesure coûtera une fortune à l’Etat, aux entreprises et donc aux contribuables ! Sur 100 euros, les LR souhaiteraient que l'Etat contribue à hauteur de 40€. On ne sait pas très bien comment serait financé le reste mais visiblement 30€ pour l’employeur et 30€ pour l’employé (principe du ticket restaurant évoqué par les intéressés eux-mêmes).

On arrive donc à 70€ nets pour les automobilistes, et non 100€, et à une facture exorbitante de 6.3 milliards d’euros pour l’Etat, 4.7 milliards d’euros pour les entreprises ! Encore faut-il ajouter à cela la nouvelle cohorte de fonctionnaires qui devront gérer la distribution de ces chèques… Et je ne parle même pas des fraudes !

M. Peltier et M. Abad proposent de financer leur mesure par une taxe de 1 milliard d’€ sur les sociétés d’autoroutes. Mentent-ils sciemment aux Français ou ne savent-ils pas compter ? Evidemment, un tel chèque n’aidera même pas les Français à changer de véhicule à leur rythme et ne fera donc pas baisser la pollution atmosphérique.

Comme je l’ai dit sur RTL, il s’agit donc d’une mesure tout simplement débile.

Ma proposition est bien plus simple, plus efficace et de bon sens.

Tout d’abord, je demande l’annulation pure et simple des hausses de taxe sur le carburant décidées par Emmanuel Macron depuis le 1er janvier dernier ainsi que l’annulation des quatre nouvelles hausses prévues jusqu’en 2022. Ensuite, je propose d’aligner par le bas la fiscalité de l’essence sur celle du diesel pour vraiment encourager les Français à changer de carburant quand ils renouvellent leur voiture.

Autrement dit, la réforme que je propose fera baisser la facture des Français sur le diesel de 5.5% et sur l’essence de 13% !

Cette réforme sera fiscalement neutre puisque son coût, 1 milliard d’euros, correspond exactement aux gains de TVA que l’Etat a reçus cette année à cause de la hausse du prix du baril sur le marché mondial.

Enfin, je propose de tripler la prime à la conversion pour vraiment aider les Français à changer leurs véhicules achetés en France en récupérant les bénéfices des autoroutes spoliés par quelques multinationales au détriment des Français. C’est la seule bonne idée de G. Peltier et D. Abad !

Les Français ne veulent plus des vieilles recettes démagogiques de certains cadres LR qui proposent plus de bureaucratique et de taxes pour résoudre les problèmes ! C’est avec des mesures simples et lisibles que l’on cessera le racket fiscal et qu’on rendra leur argent aux Français !