Les élections régionales qui se tiendront les 20 et 27 juin prochains sont marqués chez Debout la France par une adaptation à la réalité locale pour faire gagner les projets gaullistes et souverainistes.

Dans les Hauts-de-France, José Evrard, député du Pas-de-Calais, emmènera la liste Debout la France autour de la sécurité, de l’emploi et de la réindustrialisation des territoires.

En Bretagne, David Cabas conduira la liste Debout la France pour la défense des territoires ruraux, des paysages, l’emploi et la sécurité des Bretons.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, Noël Chuisano, conseiller municipal de Manosque, mènera une liste indépendante, secondé dans les Alpes-Maritimes par Stéphanie Gibaud, lanceuse d’alerte du scandale UBS.

Dans les Pays de la Loire, Cécile Bayle de Jessé conduira la liste « Debout les Pays de la Loire – liste d’union » comportant des sympathisants de différents horizons (Républicains, Mouvement pour la France).

En Bourgogne-Franche-Comté, Debout la France a choisi une liste d’union avec le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, candidat des Républicains. Pascal Lepetit, secrétaire départemental DLF de la Nièvre et délégué régional, figure dans le binôme tête de liste dans son département. Ce rapprochement a été rendu possible par le positionnement assumé de Gilles Platret, porte-parole des Républicains sous Laurent Wauquiez, et ayant fait de l'identité de la Bourgogne et de la Franche-Comté son cheval de bataille pour ces élections.

Nicolas Dupont-Aignan Président de Debout la France