Il s’agit donc d’un soutien franc et massif d’un peuple envers un Premier Ministre qui fait passer la souveraineté de la Hongrie et les intérêts des Hongrois avant les ordres de la Commission Européenne et de toutes les influences étrangères contraire aux intérêts nationaux.

Une fois encore, on ne peut que constater le mépris assumé et bruyant de la plupart des médias et des observateurs internationaux envers les choix démocratiques d’un peuple ! Après le Brexit, les Etats-Unis ou l’Italie, il est ahurissant d’entendre des leçons permanentes de soi-disant démocrates qui contestent aux citoyens le bien-fondé de leur vote !

Les Hongrois ont tout simplement soutenu les résultats de Viktor Orban mais surtout son refus courageux de la politique d’immigration décidée par l’Union Européenne et quelques gouvernements qui vivent en dehors du réel. Les Hongrois ont bien compris qu’il était suicidaire pour les pays européens d’accueillir plusieurs millions de migrants supplémentaires alors que la quasi-totalité des nations peinent à maintenir une natalité suffisante. Un tel déséquilibre entre l’arrivée massive d’immigrés et le manque de renouvellement des générations ne peut que fracturer la société des pays d’accueil.

Debout la France félicite chaleureusement le gouvernement Orban et salue le courage des Hongrois qui n’ont pas eu peur des pressions internationales. Nous espérons travailler lors des prochaines élections européennes avec toutes les forces politiques de gouvernement qui défendent les intérêts nationaux face à la technocratie de Bruxelles et ambitionnent de mettre en place des coopérations européennes utiles aux peuples, en particulier pour lutter contre l’immigration (rétablissements des frontières nationales et renforcement du contrôle commun des frontières européennes communes, grand plan de développement de l’Afrique, politique internationale indépendante).