Cette affaire, qui peut paraître anecdotique, ne l’est pas. Elle participe d’une idéologie de destruction systématique de notre identité culturelle. Invoquer la laïcité est un contresens car la laïcité, dans l’esprit des grands républicains du siècle précédent, n’a jamais été la destruction de notre histoire religieuse, patrimoniale et culturelle.

La laïcité visait et vise toujours tout simplement à séparer, à mettre à distance, le religieux du politique. C’était une grande loi de liberté et non pas de division nationale.

Faudra-t-il alors supprimer les étoiles sur les sapins et les guirlandes de Noël, enlever les croix des cimetières, faire taire les cloches des églises, interdire les cérémonies des galettes, des vœux, etc. ?

Comment notre pays, qui est en train de sombrer faute de traiter les causes des problèmes graves qui le rongent, peut-il laisser une minorité sectaire le détourner des vrais enjeux ?

Il est temps de revenir au bon sens et de mettre fin à cette casse de tout ce qui fait notre nation.