Dans sa croisade médiatique contre les "populistes", Emmanuel Macron a beau jeu de se peindre en champion des valeurs libérales et humanistes. Quelle hypocrisie ! Quand Emmanuel Macron dénonce les démocraties "il-libérales" de Hongrie, d'Italie ou de Pologne, a-t-il conscience de mener un camp des gouvernements a-démocratiques ? Que veut la coalition des oligarques français, des technocrates de Bruxelles et des banquiers occidentaux contre des gouvernements largement plébiscités par les urnes ?

La démocratie n'a jamais été et ne sera jamais le lavage de cerveau des citoyens par des discours ronflants sur les "valeurs". La démocratie n'est pas la confiscation du pouvoir par des hauts-fonctionnaires hors-sol, des magistrats autopromus et des oligarques cooptés par des lobbystes. La démocratie, ce n'est pas la prétention tyrannique des "sachants" et des "importants" à imposer au peuple ce qui serait bon pour lui.

La démocratie, c'est le pouvoir du peuple, pour le peuple et par le peuple. Ce sont des dirigeants qui obéissent au peuple, sont responsables devant le peuple et respectent le peuple.

Assurance vie de tous les lobbies qui font leur beurre sur le malheur des Français depuis trente ans, Emmanuel Macron était protégé de tout débat critique avant et depuis son élection.

Ce temps est fini. Ce que Philippe Séguin avait appelé en 1992 "la conspiration du silence" s'évanouit et la vérité éclate au grand jour. A l'image de François Hollande, Emmanuel Macron n'est pas un vrai président. Prisonnier de sa phobie de la démocratie et des Français, il n'obéit qu'aux règles de Bruxelles, qu'aux colères d'Angela Merkel, qu'aux caprices des marchés financiers et qu'aux chantages de Donald Trump.

Un an après son élection, les mêmes causes entraînent les mêmes effets. Pour faire plaisir aux privilégiés qui avaient soutenu sa campagne, pour respecter ses engagements envers Bruxelles, pour financer sa politique migratoire irresponsable, Emmanuel Macron a dû taxer les Français qui travaillent et les retraités pour plus de dix milliards d'euros supplémentaires. Résultat? La croissance est affaiblie, la consommation est en berne, le chômage ne peut durablement baisser. Pire, les Français n'arrivent plus à vivre dignement.

Emmanuel Macron n'est qu'un mensonge au visage juvénile. Pris au piège de sa soumission aux intérêts contraires au bonheur et à la défense des Français, le Président ne peut que s'enfermer dans un conflit avec ses propres concitoyens. Les multiples insultes envers les Français, réitérées lors de son voyage au Danemark, sont un terrible aveu de l'échec de Macron: puisque les résultats du gouvernement ne conviennent pas au peuple, il faudrait changer le peuple!

Hélas, Emmanuel Macron ne comprend pas que son mépris du peuple est en fait un déni de la réalité. Le Président de la République n'est pas seulement incapable de reconnaître ses propres erreurs, il est incapable de voir que c'est le système entier qu'il incarne qui est une aberration. C'est d'ailleurs le sens véritable de la démission de Nicolas Hulot qui a compris qu'aucune révolution écologique n'était possible au sein d'un gouvernement champion de la mondialisation qui broie les Hommes et l'environnement.

Voilà au final le sordide paradoxe de l'extrême centre qu'incarne Emmanuel Macron. Ivre de certitudes, confondant les intérêts de caste avec l'intérêt général, il a rompu avec le peuple en niant les conséquences concrètes de la politique idéologique menée envers et contre tout depuis 30 ans.

L'aveuglement idéologique est le pire symptôme du véritable extrémisme. La victoire écrasante en Europe et aux Etats-Unis de forces politiques qui s'appuient à nouveau sur le peuple et la démocratie montrent que la vérité triomphe toujours.

Debout la France est l'alternative politique profondément enracinée dans le quotidien des Français. Nous ne nous contentons pas de dénoncer les problèmes que nos compatriotes rencontrent, nous apportons des solutions réalistes. C'est en conjuguant notre crédibilité avec la dynamique politique de l'union de tous ceux qui aiment la France que nous pourrons apporter un vrai changement!