Mais faut-il encore que les Français bénéficient de toutes les informations et que certains candidats n’utilisent pas des voies détournées pour masquer la réalité de leur patrimoine.

J’ai appris avec surprise que j’étais soi-disant le plus « fortuné ». Il est vrai que j’ai joué la transparence la plus totale. Je n’ai pas, comme M. Macron, mis en place un système de séparation de biens avec ma femme pour minorer mon patrimoine.

Avec mon épouse, nous vivons sous le régime de la communauté de biens et j’en suis fier. Nous n’avons pas créé non plus de SCI en cascades qui compliquent les choses comme Marine Le Pen.

Chez moi, tout est transparent : le patrimoine et les emprunts pour l’acquérir.

Dans le détail, ce patrimoine est composé de 2 biens que nous avons acquis : mon appartement à Paris et ma maison à Yerres. J’ai eu la chance de pouvoir acheter à Paris lorsque les prix de l’immobilier étaient encore abordables et nous avons à l’époque tout emprunté. Je n’ai pas à rougir d’avoir fait cet effort.

L'autre partie est constituée d’une donation de mes parents qui continuent à bénéficier de l’usufruit de 5 appartements. Cela veut dire concrètement que les loyers leur sont destinés et leur servent pour leur retraite. Mon père, travailleur indépendant ayant une toute petite retraite, s’est constitué, en travaillant dur toute sa vie, un patrimoine immobilier lui permettant de financer ses vieux jours. Là aussi, je ne vois pas au nom de quoi je devrais rougir d’avoir des parents qui ont été prévoyants.

Ce matin sur les radios, j’ai entendu certains commentaires déplacés qui me reprochaient ce patrimoine et trouvaient contradictoire mon projet social d’augmentation des petits revenus.

Je suis conscient de la chance dont je dispose d’avoir eu des parents économes et travailleurs. Mais je ne vois pas en quoi cela m’interdirait d’être soucieux de la justice sociale qui, pour moi, n’est pas incompatible avec la bonne gestion des comptes de l’Etat.

Je crois même que les Français préfèreront avoir à la tête de l’Etat une fourmi plutôt qu’une cigale !