Le maire Europe Ecologie Les Verts (EELV) de Bordeaux refuse l’installation du traditionnel sapin de noël et de célébrer, selon lui, "un arbre mort" . Quant au maire EELV de Lyon, il dénonce le Tour de France comme "polluant et machiste".... Sans doute les grandes causes écologiques selon EELV ?

On croit rêver que ces faux écologistes n'aient d'autres priorités que l'insulte faite aux traditions populaires de notre pays alors qu'ils restent bien silencieux face aux vrais problèmes de notre planète. Les populations de vertébrés - poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles - ont chuté de 68% entre 1970 et 2016. C’est le terrible constat du dernier rapport Planète Vivante. Mais de cela pas grand échos dans la rhétorique des écolos EELV !

Détruire les traditions et s’attaquer à ce qui est populaire constituent le fil rouge d’´EELV. Populaire, c’est populiste et populiste c’est un peu fasciste dans l'esprit de ces idéologues ! Le sapin de Noël, c’est Noël et Noël c’est trop Chrétien pour être supportable auprès de sinistres individus qui renient un héritage qui ne contredit en rien la laïcité.

Après l’écologie punitive les voilà à promouvoir l’écologie moralisatrice.

Ces doctrines extrémistes et caricaturales soutenues par l’élite EELV sont typiques de l’extrême gauche, mais n'ont rien à voir avec la vraie écologie que les Français soutiennent.

EELV se révèle une des plus grande escroquerie intellectuelle du paysage politique au grand dam de la cause écologique et des électeurs sincères encore bernés. Peut être ces derniers n’y voient ils qu’un simple incident de parcours ? Mais comment cacher plus longtemps encore leur mépris des autres , le dénigrement systématique, par exemple, des agriculteurs amalgamés dans le camp des fossoyeurs de l’écologie. Comment interpréter, sinon comme une agression à la nature, l’artificilisation des paysages au nom de l’aveuglement idéologique et des lobbys de l’éolien. Comment oublier leur complicité politique de longue date avec les socialistes ayant imposé le libre-échange, la mondialisation sauvage et la dérégulation écologique planétaire ?

En classant EELV à l’extrême gauche nous ne serions toutefois pas totalement pertinents car EELV se moque des injustices sociales, de la souffrance et la colère légitime des laissés pour compte.

Bien au contraire, ce genre d'oligarques urbains font payer aux plus pauvres, dans la ruralité, les folies de leur idéologie. Ainsi, il n'y auya jamais d’éolienne en vue de leurs propres fenêtres des centre-ville ! On engazonne les couloirs de tramway urbain mais on bétonne les campagnes, on encense la ferme urbaine mais on enterre les vrais agriculteurs qui entretiennent nos terroirs et paysages ... Enfin, on est plutôt homard que sardine quand on grimpe dans la hiérarchie du pouvoir !

EELV surfent avec un opportunisme indécent sur les manquements et les insuffisances écologiques d’une classe politique dépassée. Le sursaut environnemental et écologique mérite assurément le rassemblement de toutes les énergies, le bon sens et le pragmatisme plus que cette idéologie, le compromis plutôt que l’affrontement. Autrement dit, l’écologie mérite mieux que EELV !

Jean-Pierre Enjalbert