Notre ville a ainsi réalisé 386 logements (soit 76,4% des objectifs fixés) et a investi 8 millions d’euros, hors aide de l’Etat, depuis 2002.



D’ici la fin de l’année, avec la livraison de nouveaux logements, le taux de logements sociaux approchera des 15%.



Si Manuel Valls s’était rendu à Yerres, il aurait constaté que la ville dont je suis le maire est l’une des communes qui a le mieux respecté la loi. Nous avons atteint 80% de l'objectif fixé par l'Etat et nous n'avons jamais payé d'amende.



Les chiffres sont la preuve de notre bonne foi alors même que nous ne détenons que très peu de terrains constructibles et que le prix du foncier est élevé.



Comment peut-on demander à des communes, en manque de terrains, de créer par miracle plus de 350 logements supplémentaires ?



C’est profondément démagogique venant d’un gouvernement qui ne cesse de baisser fortement les dotations aux collectivités ainsi que les aides au logement social.



Avec quel argent le Préfet préemptera des terrains ? Il sera bien obligé de demander au Conseil municipal de voter les crédits d'achat de foncier puisque l'Etat ne finance pas cette opération.



En se rendant aux Mureaux entourés de CRS, Manuel Valls a tout simplement voulu faire un coup médiatique. En inscrivant notre ville sur cette liste, il a voulu s'attaquer à un candidat aux élections régionales crédité de 8% dans les sondages. Il a cru pouvoir faire oublier le fiasco de la politique gouvernementale dans nos territoires en dénonçant un peu vite des boucs-émissaires faciles. Les Français ne seront pas dupes.



Jamais il n’y a eu autant d’insécurité dans nos banlieues. Jamais nos cités n’ont été autant marginalisées, malgré les subventions et la multiplication de plans de rénovation urbaine inutiles et coûteux. C'est le résultat de la politique du gouvernement incapable de relancer la croissance et d'assurer un avenir meilleur à nos jeunes.



En décembre prochain, à l’occasion des élections régionales, je proposerai aux Franciliens d’en finir avec ceux qui ont échoué sur tout et qui se permettent de donner des leçons de morale à ceux qui agissent au quotidien sur le terrain.