Nos 300 candidats, sans moyens, avec leur enthousiasme et leur courage, ont valeureusement combattu. 101 candidats portant nos couleurs ont obtenu plus de 1% des voix, soit le double de ce qui est nécessaire pour bénéficier d’un financement public.

Notre parti, après le score méritoire de l’élection présidentielle, est donc assuré de participer désormais à toutes les échéances électorales. Il faudra compter avec les gaullistes !

Pour ma part, je suis heureux que la tentative de l’UMP de m’abattre ait complètement échoué. Oui, je suis fier du soutien massif de mes concitoyens qui, à 42,82% des voix, m’ont accordé leurs suffrages.

La tâche n’était pas aisée car je devais faire face à un tir croisé du PS, de l’UMP, du FN, du MODEM, du Front de Gauche et des Verts !

Avec ses 9,46% des voix, l’ancien Sénateur de l’Essonne et Maire de Brunoy aura d’abord démontré que les électeurs de la 8ème circonscription soutiennent ma démarche de vérité et de courage politique, loin des combinaisons d’appareil.

Je ne remercierai jamais assez les habitants de ma ville, Yerres, qui me connaissent le mieux et qui, dès le 1er tour m’ont accordé 62% de leurs suffrages. Il reste maintenant, bien sûr, à transformer l’essai du second tour pour lequel je me remets directement au travail.

Au moment où la France affronte une situation des plus difficiles, je suis convaincu comme jamais que nos idées gaullistes et républicaines constituent la voie forte et juste pour redresser notre pays.

Rendez-vous dimanche prochain. Je compte sur vous comme vous pouvez compter sur moi.