Mon projet patriotique et républicain séduit de plus en plus car il répond à l’attente de nos compatriotes.

Le patriotisme pour rendre enfin au peuple français la maîtrise de son destin. La République pour rassembler tous les Français quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent.

Loin de l’esprit de résignation qui habite les partis de gouvernement, comme des protestations stériles qui s’arrêtent à la simple exploitation de la souffrance collective, je propose un vrai projet de reconstruction.

Tout le monde le sent bien aujourd’hui, l’enjeu n’est plus de convaincre nos concitoyens que ce système qui nous gouverne est condamné, ils le savent pertinemment.

Le véritable enjeu est de les convaincre que notre pays peut s’en sortir, qu’il a tous les atouts pour cela, à la condition, bien sûr, d’être présidé, d’être gouverné, de se choisir un cap, de se tenir droit et de se retrousser les manches.

Bien sûr cette campagne aura été frustrante tant tout aura été fait pour détourner l’attention des Français des sujets essentiels et les distraire avec des futilités accessoires.

Malgré toutes les embûches, les épreuves, les intimidations, les manipulations, nous pouvons être fiers de la belle et forte campagne que nous avons menée.

Je ne saurais jamais remercier assez toutes celles et tous ceux qui se mobilisent au quotidien sur le terrain ou sur Internet.

Chaque jour qui passe nous gagnons des positions, nous comptons de nouveaux soutiens. Une véritable course de vitesse est engagée.

J’invite tous ceux qui croient en une France libre et rassemblée à redoubler d’efforts au cours des trois prochains jours.