Le Blog de Nicolas Dupont-Aignan - Blog NDA

13 07 2011

Euro : il n’est pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir !

La crise de l’euro est interprétée aujourd’hui de façon bien curieuse, le culte de la monnaie unique, malgré la tempête qui menace de l’emporter, demeurant un tabou absolu.

Beaucoup d’observateurs ne veulent surtout pas aborder la responsabilité première de ceux qui ont prétendu imposer une monnaie unique à des économies profondément différentes, ceux qui ont prétendu « mettre la charrue avant les bœufs » comme l’avaient dénoncé prophétiquement les opposants au traité de Maastricht en 1992 - au passage, comment ne pas déplorer ce surplace de 20 ans ? ! Car, parler de crise de la dette comme si elle tombait du ciel est un mensonge doublé d’une aberration.

Lire la suite...

14 05 2010

Sortons de l'euro !

26 04 2010

Pour une réforme en profondeur de l'Euro

02 10 2009

Banques, école, justice : on marche sur la tête !

Le flot de nouvelles toutes plus abracadabrantesques les unes que les autres ne cesse de grossir chaque jour, sans qu’on ne sache plus très bien où donner de la tête. Je n’aurais pas le temps de les commenter chacune, aussi je me focaliserai sur trois d’entre elles.

Lire la suite...

15 04 2009

La BNP a gagné le gros lot !

Une information est passée inaperçue dans la presse…

Il s’agit de la souscription par l’Etat et sans droit de vote de 17,03% du capital de la BNP ! L’Etat français est ainsi devenu le premier actionnaire de cette banque après une augmentation de capital.

Lire la suite...

20 03 2009

Nos petits AIG

Le scandale AIG, du nom de cette compagnie d’assurances américaine renflouée par l’Etat fédéral qui vient de verser des primes de nababs à ses dirigeants, menace jusqu’au président des Etats-Unis. La réaction de ce dernier ne s’est d’ailleurs pas fait attendre, puisque on a appris que l’entreprise serait purement et simplement démantelée…

En France, rien de comparable dans la situation des banques ni, d’ailleurs, dans la force des mesures gouvernementales prises pour endiguer la crise ou en traiter les effets. Pourtant, nous avons nous aussi nos petits AIG qui méritent qu’on s’y arrête.

Lire la suite...

- page 1 de 2